Coelioscopie

La chirurgie, l’étape incontournable après avoir passé les examens.

Pourquoi faut-il passer par là ?

Parce que malheureusement aujourd’hui s’est le seul traitement efficace pour prétendre à guérir de l’endométriose même si celui-ci n’est pas une valeur sûre.

Nous n’avons pas de chiffre à ce jour concernant le taux de récidive après une opération.

La cœlioscopie, une technique très utilisé par les chirurgiens puisqu’elle permet de voir en globalité l’abdomen et les organes génitaux. L’endométriose est une maladie très complexe et difficilement opérable lorsque les atteintes sont profondes. Il faut que le chirurgien sache pratiquer l’exérèse radicale des lésions (couper la lésion, le kyste, le nodule et ne rien laisser). Mais aussi qu’il sache opérer les atteintes digestives. De ce fait il est toujours préférable que le chirurgien gynécologue travaille en équipe pluridisciplinaire, donc avec d’autres chirurgiens afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Une hospitalisation de courte durée estimé de 2 à 3 jours voir plus selon le type de l’opération (résection d’une partie du côlon, intestin ou rectum), pose d’une iléostomie ou colostomie et autre ou il faudra patienter au moins 7 jours.

Avant l’opération :

Le moment pas très agréable où le stress et l’angoisse est très présent, surtout pour la première fois.

Vous serez hospitalisé la veille de l’opération en général ou le matin même de l’opération (ce qui reste assez rare). Bien regarder la petite liste que l’hôpital ou la clinique vous aura donnée afin de préparer toute vos affaires pour la durée de l’hospitalisation. Enlever le vernis à ongle, couper vos ongles des pieds et des mains, rasage ou épilation (respecter les jours indiqué). Ne pas se raser ou épiler le jour de votre entrée. Bien se laver tout les jours pendant une semaine avant l’opération avec de la Bétadine et mettre un vêtement propre à chaque fois. Afin de prévenir des infections.

Penser à acheter des lingettes intimes et des lingettes également pour se nettoyer le corps (très utile pour se sentir propre et surtout quand on ne peut pas se laver correctement dès le lendemain de l’opération). Et bien sur laisser les bijoux à la maison, ne garder pas votre alliance pendant l’opération même si vous êtes autorisé à la garder, on peut vous l’abîmer.

Le jour de votre entrée :

Une fois installé dans votre chambre vous verrez la cadre infirmière ou l’infirmière qui vous expliquera tout en détail et vous donnera le matériel pour la douche (Bétadine rouge et gant de toilette). Le petit tranquillisant pour dormir le soir (si recommander par le médecin) et un autre petit tranquillisant avant d’aller au bloc opératoire. La petite blouse à attacher dans le dos ou généralement on ne sait pas pourquoi mais on voit toujours notre derrière car pas d’attache à ce niveau là.

Et surtout, on n’oublie pas de vous donner un gros tube pour faire votre lavement qui devra être fait le soir avant d’aller vous coucher.

Le jour J :

Après une bonne ou mauvaise nuit, réveil matinal de l’infirmière qui vous dira de prendre votre douche et d’enfiler votre blouse.

On prend le petit cachet (très important) afin d’être détendu et d’attendre patiemment notre moment pour aller au bloc.

Une fois au bloc :

L’équipe est toujours sympathique et très professionnel. L’infirmière anesthésiste vous placera votre cathéter, on prendra bien le soin de vous attacher à la table d’opération (là on peut plus faire machine arrière). L’anesthésiste viendra vous faire un petit coucou et vous explique ce qu’il fait. On vous met un masque (qui ne sent pas très bon faut le dire) et où il faudra respirer profondément. Là top chrono, l’anesthésiste vous souhaite une bonne nuit et vous voilà parti pour quelques heures de sommeil.

Comment se déroule la cœlioscopie ?

Tout d’abord elle se pratique sous anesthésie générale, la durée dépendra bien évidemment de ce que le chirurgien verra et devra faire. Une incision sera faite au niveau du nombril pour y insérer la fameuse petite caméra qui pourra inspecter l’intérieur de l’abdomen et les organes génitaux. Afin d’avoir une bonne visibilité, l’abdomen est gonflé par un gaz carbonique qui s’éliminera ensuite après l’opération. D’autres incisions peuvent être faites pendant l’opération afin que le chirurgien puisse introduire les instruments nécessaires pour l’intervention.

L’après opération :

 Lorsque vous remontez dans votre chambre en général vous ne ressentez pas tout de suite la douleur car vous êtes encore sous l’effet de l’anesthésie. Au bloc opératoire on vous aura mis une sonde urinaire que l’on vous enlèvera une fois que les urines seront claires et qu’il n’y aura pas de soucis en particulier. La sonde est enlevée assez rapidement tout de même.

Dés le soir vous pourrez commencer à manger très léger (là encore tout dépends du type de l’opération) et normalement le jour même de l’opération le personnel soignant doit vous aider à vous lever de votre lit mais en général il commence dès le lendemain. En ce qui concerne les douleurs on ne peut pas vous dire que cela est indolore, le gaz qui à été injecté et l’opération en elle-même est douloureuse. Cela reste supportable, surtout lorsque l’on est perfusé.

A la sortie de votre hospitalisation, vous aurez un arrêt maladie d’au minimum 2 semaines voir plus selon là encore le type d’intervention.

Il est préférable par la suite si vous n'envisagez pas de grossesse de prendre une pilule en continu et cela jusqu'au désir d'une grossesse ou jusqu'à votre ménopause.

Les complications de la cœlioscopie :

Comme toute opération il peut y avoir des complications. Souvent on attache peu d’importance à ses complications car on est obligé de passer par là. Il est tout de même important d’en connaître les risques. Le chirurgien vous informera de tous les risques opératoires ou post opératoire qui peuvent subvenir. Si vous avez des questions n’hésitez pas.

Post opératoire :

Le gaz carbonique injecté pendant l’opération peut vous faire mal dans l’abdomen et remonter dans les épaules pendant quelques jours.  Bien demander au chirurgien par rapport à votre intervention combien de temps prendra la cicatrisation à l’intérieur, quand vous pouvez avoir des rapports sexuels ainsi que toutes les questions que vous vous posez. La petite astuce : noter tout ce qu’il vous passe par la tête et poser lui vos questions.

 

Enfin contacter en urgence l’hôpital ou la clinique où vous avez été opéré en cas d’apparition de fièvre ou de douleurs paralysante dans l’abdomen. Les perforations digestives peuvent se déclarer 7 à 8 jours après l’intervention (1 cas pour 1000).

Des petites pertes de sang peuvent subvenir, cela est normal mais en cas de doute contacter votre chirurgien ou votre médecin traitant.

Après chaque opération par coelio ou laparo, n'oubliez pas de réclamer des séances de kiné pour "casser" vos adhérences opératoires et ainsi éviter d'autres complications et douleurs par la suite.

 

Vécu par Katy 

Etant endormie lors de l'examen en lui-même, je ne pourrais vous raconter que l'avant et le après … normal  

Donc normalement vu que les interventions programmées souvent le matin, vous rentrerez la veille... Après prise de sang , pose du cathéter, etc.. vous tenterez de passer une nuit plus ou moins correcte dans votre chambre d'hôpital. N'hésitez pas a demander un petit comprimé pour pouvoir bien vous reposer. 

Le lendemain, douche a la Bétadine, petite blouse spéciale dos nu, petit décontractant... et il n'y a plus qu'à attendre qu'on vienne vous chercher. 

L'heure est arrivée, on descend au bloc, endroit rarement bien chaud.. n'hésitez pas a le dire si vous avez froid, surtout si vous êtes en attente dans le couloir comme souvent. Pour ma part, j'ai eu le droit a des draps chaud, mais tous les hôpitaux ne le font pas. 

On entre dans le bloc, on vous installe, on vous attache, tout le monde vous parle gentiment,  puis …. plus rien lol … 

Réveil progressif en salle de réveil, sur le moment on comprend pas tout , notre esprit a du mal a se remettre en route, les sons sont feutrés, on a l'impression de rêver...d'être dans le flou, ce qui n'est pas tout a fait faux lol - On est encore tout ensuqué , mais pas de douleurs .. 

Une fois bien réveillée ou presque retour dans la chambre. Le premier jour post opératoire n'est pas le pire au final, car l'anesthésie fait effet encore un bon moment, donc on ne ressent presque rien. Au fur et a mesure que les effets s'estompent , on commence a sentir un peu ... voir un peu plus...Il est fort possible que vous ayez encore la sonde urinaire mais on vous l'enlèvera rapidement normalement. 

Pour une cœlioscopie normal normalement vous vous retrouvez avec trois petites incisions, une au niveau du nombril, et l'autre plus bas vers le pubis au niveau de votre pilosité. Ce sont des incisions de 2/3  points maxi. 

Personnellement le plus gênant suite à une cœlioscopie, c'est  l'évacuation des gaz.. tant au niveau abdominal qu'au niveau des épaules ..Mais bon tout cela reste supportable ne vous affolez pas . Normalement vous ne resterez que deux ou trois jours à l'hôpital, et si pas de complications vous aurez ensuite environ 3 semaines d'arrêt. Pas de bain ni de galipettes pendant un mois, jusqu'à la visite de contrôle.

  • 103 votes. Moyenne 3.14 sur 5.