Dons d'ovocytes

Par la clinique ProcreaTec

Les réceptrices d´ovocytes sont des femmes (célibataires ou mariées) qui ont moins de 50 ans et qui, pour une de ces raisons, n´ont pas réussi à concevoir : réserve ovarienne diminuée, maladie qu´elles ne veulent pas transmettre à leurs enfants, faillite ovarienne prématurée spontanée ou encore traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie. La solution pour ces problèmes et d’autres est la réception d´ovocytes.

Donneuses: Les donneuses sont des femmes jeunes, saines et psychologiquement stables qui ont subi une série de tests de maladies infectieuses et génétiques à l´avance. Un aspect légal important est que les donneuses sont anonymes. Cela veut dire qu´elles ne connaîtront jamais l´identité de la femme qui reçoit les ovocytes et, vice versa, la femme qui reçoit les ovocytes ne connaîtra jamais l´identité de la donneuse.

 

ProcreaTec suit la législation espagnole qui permet la donation anonyme d´ovocytes depuis 1988 (Journal officiel nº 282. Jeudi 24 novembre de 1988. 33373-33378)

Comment est-elle programmée ?

La réceptrice doit faire un cycle d’essai  où on lui administre des doses croissantes d'œstrogènes après lui avoir administré une injection pour annuler la fonction ovarienne si elle a ses règles. On commence par une faible dose d´ œstrogènes  et tous les cinq jours plus ou moins on augmente la dose. De cette façon, on arrive à savoir la dose nécessaire pour atteindre un endomètre approprié pour l´implantation des embryons.

 

Une fois que la dose nécessaire d'œstrogènes  est vérifiée à travers une échographie et une prise de sang, la progestérone est administrée. Quand on observe, à travers un examen échographique, un endomètre approprié avec les deux hormones, on fait une autre prise de sang et une biopsie endométriale. Quelques jours après, on arrête toute administration de médicaments et la patiente aura ses règles. Après avoir examiné tous les tests, le médecin évalue si toutes les valeurs sont appropriées pour continuer le processus. Dans ce cas là, au commencement des règles de la réceptrice, on lui administre de nouveau une faible dose d'œstrogènes en attendant la donneuse. L'attente peut être de quelques jours à presque un mois, selon le moment du cycle de  la donneuse.

 

Quand la donneuse a ses règles, la patiente commence la stimulation ovarienne.

  • 1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.