Appendiculaire

Symptômes

L'endométriose localisée au niveau de l'appendice est soit asymtomatique, soit responsable de douleurs pelviennes aiguës ou chroniques.

L'occlusion intestinale et un tableau évoquant une appendicite en cours de grossesse sont deux modes de présentation rares de l'endométriose appendiculaire. L'endométriose appendiculaire peut en effet être responsable d'un mucocèle secondaire pouvant se compliquer d'intussusception au niveau du bas-fond cæcal et entraîner des symptômes d'occlusion intestinale. De plus, le tissu endométrial appendiculaire peut présenter une déciduose et mimer une appendicite en cours de grossesse.

Diagnostic

L'endométriose appendiculaire est une localisation fréquente de l'endométriose digestive. Le diagnostic préopératoire de l'endométriose localisée au niveau de l'appendice est exceptionnel étant donné que les lésions ne peuvent être mises en évidence ni par l'examen clinique, ni par les examens paracliniques.

Traitement

Dans la littérature, on retrouve essentiellement des études rétrospectives visant à apprécier le pourcentage de pathologies au niveau de l'appendice chez des patientes bénéficiant d'une laparoscopie pour douleur pelvienne chronique.

La présence d'endométriose au niveau de l'appendice est observée dans 4,4 % des patientes présentant des douleurs pelviennes chroniques.

Une pathologie appendiculaire (endométriose, mucocèle, tumeur carcinoïde…) est fréquemment observée en cas de douleur pelvienne chronique associée ou non à l'endométriose.

Il est important d'inspecter l'appendice lorsque de l'endométriose pelvienne est investiguée par laparoscopie. Lorsque de l'endométriose est visualisée sur la surface appendiculaire, il n'est pas recommandé de réaliser une appendicectomie étant donné les complications postopératoires éventuelles.

De plus, la réalisation d'une appendicectomie prophylactique chez toutes les patientes bénéficiant d'une laparoscopie pour endométriose n'est pas indiquée étant donné la faible probabilité d'observer l'endométriose localisée au niveau de l'appendice.

Conclusion

Lorsqu'une cœlioscopie est réalisée dans le cadre d'un bilan d'endométriose, si des implants sont visualisés au niveau de la surface de l'appendice, il n'y a pas de données justifiant l'exérèse de l'appendice dans le même temps opératoire (accord professionnel). Dans le cas particulier d'une cœlioscopie réalisée dans le cadre de douleurs pelviennes, la présence de lésions profondes, responsables d'une induration ou d'une rigidité de l'appendice, justifie l'appendicectomie (accord professionnel).

4 votes. Moyenne 3.75 sur 5.