Toucher vaginal ou rectal

Le toucher vaginal permettra au gynécologue de savoir s’il y a un ou plusieurs nodules au niveau du cul-de-sac de Douglas, derrière l’utérus.

De voir également comment est situé l’utérus. Un utérus rétroversé est observé chez 40% des patientes atteintes d’endométriose.Ou bien un ovaire augmenté de volume et douloureux, éventuellement fixé.

L’examen se produit comme tel :

Le gynécologue mettra un gant avec un peu de lubrifiant dessus afin de ne pas vous faire mal puis introduira un ou deux doigts. Il peut être très douloureux surtout en cas d’anormalité.

Avec le speculum :

Au niveau du col de l’utérus il pourra voir s’il y a des petits kystes bleutés ou rougeâtres.Au niveau vaginal, des petits nodules bleus et arrondis.

L’utérus rétroversé :

Il se retrouve en arrière par rapport au vagin.

Nodules :

Production anormale donnant une impression d’un corps dur plus ou moins arrondi. La dimension est variable, elle peut être de la grosseur d’une tête d’épingle à une noix.

Le toucher rectal : Il peut confirmer une atteinte recto-vaginale.

Comme pour le toucher vaginal le gynécologue s’équipera d’un gant où il aura mis du lubrifiant dessus. Il vous demandera de vous détendre et au moment où il introduira son doigt il vous demandera de pousser comme si vous étiez aux toilettes.

Pendant l’examen vous êtes allongé sur le dos, les pieds dans les étriers, tout comme un examen gynécologique.

Il peut être douloureux en cas d’atteinte ou indolore si vous n’avez rien. Certes il n’est pas agréable de faire cet examen mais il permet d’écarter ou non l’hypothèse où vous auriez une atteinte au niveau rectale.

10 votes. Moyenne 2.30 sur 5.