Coloscanner

 Le coloscanner ou «coloscopie virtuelle» est l’exploration du gros intestin. 

 

Avant l’examen, une préparation rigoureuse (identique à celle de la coloscopie) est indispensable. De la qualité de cette préparation dépendront les performances de l’analyse des images. On demandera aussi à la patiente d’être à jeun pour l’examen.  

Une sonde est positionnée dans le rectum, puis on remplit le colon  avec environ 2 litres d’eau. Cela peut provoquer une sensation désagréable mais la distension du colon est indispensable pour réaliser une analyse fiable de sa paroi. Une injection de produit de contraste est réalisée, par voie intra-veineuse. 

Le scanner est ensuite réalisé sur l’ensemble de la cavité abdomino-pelvienne dans un temps très court (quelques secondes). 

L’examen terminé, la sonde est retirée et on vous demandera d’aller aux toilettes pour évacuer tout le liquide. 

L’intérêt de cet examen est de pouvoir réaliser une étude de la paroi de l’intestin sans anesthésie.  

 

Le coloscanner vécu par Katy

 

 

  • 4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.